La dissuasion nucléaire a-t-elle un avenir ?

Crise nord-coréenne, remise en cause américaine de l’accord conclu avec l’Iran, adoption à l’ONU d’un traité d’interdiction des armes nucléaires, échec du désarmement multilatéral et de la dernière conférence d’examen du traité de non-prolifération…


Pour certains, l’équilibre de la terreur nucléaire symbolise un ordre mondial dépassé. D’autres dénoncent un concept incapable de répondre aux vraies menaces du monde moderne (terrorisme, crime organisé, cyberattaques…). Certains évoquent les conséquences humanitaires et climatiques catastrophique d’une guerre nucléaire. Ou encore les risques d’accident nucléaire ou ceux liés à la décision d’emploi confiée aux seuls chefs d’Etat et de gouvernement des pays possesseurs.


Et pourtant… aucun autre système de sécurité collective n’a pu à ce jour faire la preuve d’une efficacité comparable à celle d’un « parapluie atomique » étendu, par le jeu des alliances, sur plus de la moitié de la population mondiale. Et qui semble avoir évité à celle-ci le retour des grandes guerres du XXème siècle dont les victimes se sont comptées en dizaines de millions de morts.





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

12 Place du Panthéon 

75005 PARIS 

01 44 41 57 00

@

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon

©2017 - Assas MUN Society, tous droits réservés, association loi 1901.

Réalisation Lorene ATLAN et Raphaël CHAVOTIER. Logo Guillaume TONNELLIER. vues de Paris issues  du film "Le temps d'un Paris", une production Elcondor Film.